3 conseils pour visiter l’argentine

conseils-voyage-argentines

Visiter l’argentine c’est se payer un voyage par avion entre paris et Buenos aires d’une durée de 15 à 16 heures environ. Et dépenser pour le seul billet d’avion en aller-retour une somme de 700 € environ sur des vols réguliers. C’est un voyage très long et comporte au moins une escale à Madrid ou à Barcelone. C’est pour cela que ce voyage demande une préparation particulière pour laquelle les bons conseils sont les bienvenus.

  1. Se renseigner sur le climat en argentine :

    L’argentine est un très grand pays et s’étend sur plusieurs zones climatiques ce qui y multiplie les variations climatiques d’une région à l’autre. Mais pour un européen, le climat ne doit pas poser problèmes à priori et l’argentine est un pays que l’on peut visiter le long de l’année à de rares exceptions près. Seules deux région en Patagonie sont déconseillées en automne austral (mai et juin).

  2. Formalité de voyage et de séjour

    Aucune exigence pour entrer sur le territoire argentin pour un français autre que la détention d’un passeport valide. Mais il est conseillé de vérifier que la validé de son passeport couvre bien toute la totalité de la période de séjour en argentine pour éviter ainsi les désagréments que peut causer une validité périmée d’un passeport le jour du départ à départ à l’aéroport.

    Cependant, pour séjourner en argentine au-delà des trois mois de tourisme permis il faut faire les formalités de séjour en argentine auprès des autorités argentines compétentes. Un autre conseil est très important et à prévenir avant de prendre l’envol pour l’argentine : c’est celui de la preuve d’affiliation de l’enfant mineur en compagnie. Il arrive souvent que les autorités argentines en demande. Pensez donc à prendre avec vous un acte de naissance ou un livré ou carnet familiale sur lequel figure le nom de l’enfant et son affiliation.

  3. Conseils de précautions sanitaires

    L’argentine n’exige aucun justificatif de vaccination et ne figure d’ailleurs pas sur la liste des pays à risque sanitaires majeures. Aucune consigne sanitaire particulaire et aucune obligation de vaccin. Mais la prudence est toujours de mise quand on voyage aussi loin et que l’on s’expose à des risques d’accidents ou de maladies pouvant nécessité une hospitalisation et les frais de santé en argentine sont très élevés. De ce fait une assurance maladie complète couvrant les frais de soins et de rapatriement est vivement conseillée.